Conférence prononcée à l’Université du Québec à Montréal à des étudiants en formation des maîtres sur les conséquences juridiques de la violence dans les écoles, 1995